Un ange est venu...

Dans mes bras est venu se nicher un ange
Un être fragile à la transparence brumeuse.
Il caresse mon âme, la rend bienheureuse
Et mon coeur chante une joie sans mélange.

Entre mes mains il a glissé les siennes
Et mes yeux, se plonger dans les siens, n'ont osés.
Mes lèvres l'effleurant sans même se poser
Tandis que sa main s'approchait des miennes.

Que le temps m'a semblé court, fugace l'instant,
Quand cette forme légère bientôt s'est enfuit.
Je n'ai su la retenir pour partager la nuit
Et plus rien maintenant ne me semble important.

Pourquoi l'ai-je donc laissé ainsi partir
J'aurais pu, j'aurais dû m'attacher à ses ailes
Trouver un peu de foi dans mon coeur d'infidèle
Ne pas laisser devant lui mon amour faillir.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site