Sur un rayon de lune

Je me laissais glisser sur un rayon de lune,

L’amour était en fête, le temps à la joie.

Pourtant, j’ai  laissé tomber la fille du bourgeois

Tant je me croyais arrivé, ma photo à la une.

 

J’ai sauté sur le premier rayon de soleil,

Drapé dans ma célébrité illusoire.

Je trouvais à ma vie un délicieux goût de miel

Tant devenait belle ma petite histoire.

 

Mais le feu d’artifice à fait long feu.

L’obscurité m’a recouvert de son aile.

J’ai ravalé ma fierté, séché mes yeux

Et imploré le pardon de la belle.

 

Je me suis senti si misérable

Quand, avec un doux sourire,

Elle m’a dit d’un ton aimable

Que je pouvais aller mourir.

 

Aujourd’hui  je me méfie de la gloire

Car je crains l’intensité de sa lumière.

Je laisse à d’autres illusions et déboires,

En serrant la taille de ma rancunière.

 

Je me laisse glisser sur un rayon de lune.

L’amour est en fête, le temps à la joie.

J’embrasse la belle fille du bourgeois

Sans plus jamais regarder la une.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site