Séparation

Comment après tant d'années
Peut-on ainsi se déchirer ?
Les choses alors ne font qu'empirer,
Dans cet enfer nous sommes damnés.

Tout cet amour qui nous liait,
Par plaques aujourd'hui se détache.
Sur chaque écueil un bout s'arrache,
Alors qu'hier l'esprit pliait.

Combien sont acides les paroles
Transperçant ce fragile tissu
Qui, de nos coeurs, était issu.
Nous ne jouons plus le même rôle.

Les regards se sont durcis.
L'orage ne cesse d'éclater
Sur ce qui était un bel été.
Je n'espère plus aucun sursis.

Où va l'amour quand il n'est plus ?
Trouve-t-il un coeur comme refuge ?
Ou comme tant d'autres transfuges
S'en va-t-il vivre comme un reclus ?

Combien y  a t-il ainsi d'amours perdues
Qui dans des coeurs aigris croupissent.
Il ne faut pas, dans les liens qui nous unissent,
Croire un seul instant que l'amour soit un dû.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site