Nous étions des millions...

 

Nous étions des millions, aveugles et sourds au monde,

Entraînés malgré nous dans un combat impitoyable.

Nous étions des millions, pataugeant dans cette boue féconde,

Envoyés tous ensemble vers ce but incroyable.

 

Nous étions des millions se poussant et glissant,

Contournant les obstacles, parfois les renversant.

Nous étions des millions à la fois faibles et puissants,

Animés du même besoin obsédant et pressant.

 

Nous étions des millions à aller au devant

Fruits d’un amour éternel ou fugace

Nous étions des millions de poussières dans le vent

Sans avoir d’état d’âme, ni nous voiler la face.

 

Nous étions des millions à n’être que moitié

Chacun semblable à l’autre, mais si différent

Nous étions des millions fonçant sans pitié

Chacun avançant à son pas, ignorant ses parents.

 

Nous étions des millions à ce jeu de massacre

Aveuglés par cet objectif qui nous faisait tant envie.

Mais j’étais tout seul au moment du sacre

Pourquoi faut-il tant de morts pour que naisse une vie ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site