Le chant des bouteilles

J’entends le chant des bouteilles

Qui nous dit toute leurs peines

Qui nous dit qu’elles sont pleines

Qui nous dit qu’elles se font vieilles

 

J’entends le chant des bouteilles

Qui me parle de blanc fruité

De flots rouges de félicité

Et de rosé au creux de l’oreille

 

J’entends le chant des bouteilles

Celui du vent quand elles sont vides

Quand mon gosier devient aride

Et que mon cœur va à la treille.

 

J’entends le chant des bouteilles

Celles qui noient tous les chagrins

Qui aplanissent tous les grains,

Même de celle que j’ai bue la veille.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×