Photo divine


La nuit est chaude, l’atmosphère est lourde.
De loin en loin semble s’embraser l’horizon.
La peur instille chez les faibles son poison,
J’entends rouler des explosions sourdes.

L’air brûlant se fait beaucoup plus lourd encore,
Le vent se fait puissant, vole la poussière,
Soudain, jaillit une très intense lumière.
Apparaît à mes yeux éblouis le décor.

Juste pour quelques fractions de secondes,
Que de puissance pour éclairer le monde
Et le faire savoir en tonnant à la ronde.
Ensuite tombe enfin la pluie féconde

La photo est réussie avec un flash pareil.
Pourtant on recommence la prise de vue
Le photographe a dû faire une bévue
Qui vient ici troubler mon juste sommeil.

J’aime me sentir ainsi, petit dans l’orage
Aussi fragile dans ces manifestations.
Il est bon des fois de se remettre en question
Qu’on soit jeune ou bien que l’on ait de l’âge.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site