Que d’encre…

  Que d’encre en ton nom partout je répands,
Que m’arrive-t-il ? Qu’est ce qui me prend ?
Pourquoi tant de passion hante mes pensées ?
Quel est cet amour complètement insensé ?

Le sang qui court et gronde à mes oreilles,
Me raconte mille et une merveilles
Sur ce que nous pourrions vivre
Si un jour tu voulais bien me suivre.

Toutes ces choses que l’on ne peut écrire
Sans risquer d’outrager ou bien même pire,
Risquer de briser cet instant si fragile
Où tu ressens l’essence de mon esprit agile.

 Non pas que je pense te faire changer d’avis
Et risquer pour moi de gâcher un peu ta vie
En franchissant le seuil du raisonnable
Et sacrifier à des amours un peu coupables.
 

Commentaires (2)

1. Lisa 05/01/2010


Vous seul le savez et avez la réponse à vos quatres questions

"Que d’encre en ton nom partout je répands,
Que m’arrive-t-il ? Qu’est ce qui me prend ?
Pourquoi tant de passion hante mes pensées ?
Quel est cet amour complètement insensé ?

Superbement bien "pansé" quelle imagination grand poète

Merveilleusement bien écrit ce petit poème

Beaucoup apprécié
Lisa

2. cyrael 10/08/2007

*

La passion fait trembler un coeur
Dans l'ombre se cache la douleur.
Sur ce visage d'homme, coule un pleur.
Dans le silence, l'amour demeure...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×