J’aimerais beaucoup...

 J'aimerais beaucoup être un petit vent léger
Qui t'effleurerait avec douceur et tendresse.
Je couvrirais alors ton corps de caresses,
Mais je ne descends pas des sommets enneigés.

J'aurais aimé être une petite goutte d'eau.
Une perle qui roulerait sur toi après le bain
De ton épaule jusqu'à la pointe de ton sein.
Mais je ne suis pas, du nuage, le pesant fardeau.

J'aurais aimé être, du ciel, une brillante étoile.
Tu me regarderais le soir et je te ferais rêver.
Mais je ne brille pas, moi qui souffre à en crever
De cet amour sans espoir qu'ici je dévoile.

Commentaires (4)

1. belloni claudie (site web) 02/01/2010

Amour secret,comme c'est romantique et si joliment écrit,merci gentil poète pour ce beau texte.

Claudie

2. Anytha 31/05/2009

Sublime poème

Cher poète et bien vous êtes ce petit vent lèger,
votre muse vous la couvrez de caresses et et baisers ,
ainsi que cette cette brillante étoile,
qui éclaire votre très belle histoire .
Une vraie perle pour votre muse qui doit le savoir,
et bien sûr ,depuis très longtemps
Voilà pourquoi votre très jolie histoire d'amour perdure


Cordialement
Anytha

3. Petite Fée Véronique (site web) 26/08/2008

Une belle déclaration...
Dommage que cet amour ne soit pas partagé, un aussi joli poème aurait mérité d'être entendu d'une oreille amoureuse !

Amicalement,

4. cyrael 10/08/2007

*

être cette goutte d'eau, cette perle du ciel..
connaître cette soif, s'abreuver d'un baiser

être cette étoile, vouloir ce rêve insensé
Jusqu'aux aurores d'or et de miel..

être cet homme, être cette femme
A jamais en secret, veiller sur la Flamme..

cyrael..

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site