J’aimerais beaucoup...

 J'aimerais beaucoup être un petit vent léger
Qui t'effleurerait avec douceur et tendresse.
Je couvrirais alors ton corps de caresses,
Mais je ne descends pas des sommets enneigés.

J'aurais aimé être une petite goutte d'eau.
Une perle qui roulerait sur toi après le bain
De ton épaule jusqu'à la pointe de ton sein.
Mais je ne suis pas, du nuage, le pesant fardeau.

J'aurais aimé être, du ciel, une brillante étoile.
Tu me regarderais le soir et je te ferais rêver.
Mais je ne brille pas, moi qui souffre à en crever
De cet amour sans espoir qu'ici je dévoile.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site