A la croisée des chemins…

 

Dans ton miroir tu vois un corps merveilleux.

Sculpture de chair façonnée par un Dieu,

Recouverte d’une peau au toucher soyeux

Et lâchée sur terre parmi les hommes odieux.

 

Dans ce beau reflet, tu pourrais voir ton âme

Si elle n’était brouillée par le sel de tes larmes.

Moi, je peux la voir cette brillante flamme.

Mais là, te voir si triste, ça me désarme.

 

Dans mes yeux tu peux y voir  briller amour,

Respect, admiration et un brin de désir.

Dans mon cœur est caché une niche de velours

Où j’ai mis ton image pour toujours la chérir

 

Nos destins un peu tard se sont entrecroisés

Nous laissant entrevoir un futur possible.

Mais nos deux vies déjà tracées sont déphasées.

Je ne peux que pleurer cet amour impossible.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site