Lulu

 

Quelques larmes coulent, je l’ai lu, Lulu n’est plus.
J’étais amoureux de Lulu quand Lili me plut.
Allongé sur le lit lilas de Lulu, repus du repas,
J’ai vu entrer Lili là à petits pas, las, Lulu, pas.

Dans le lit, là, ma Lulu, je ne la voyais plus.
Il y a eu de la pluie dans les yeux de lulu,
Puis sur le lilas de Lili aussi il a plu.
Aujourd’hui Lili et Lulu ne se voient plus.

De mon amour pour Lulu j’ai entendu l’hallali.
J’avais gravé un tel  serment sur l’alu, pour Lili,
Que même le lilas de Lili a pâli quand Lulu l’a lu.
L’hallu ! De rage Lulu a jeté Lili sur le talus.

Puis avec le temps Lili épanouie a vu Lulu aigrie
Pour Lulu même s’il ne pleut plus, le ciel est gris.
Ah ! la ! la ! Dans mon cœur ensorcelé,
 de Lulu et Lili à jamais les sorts se lient.

Dans les yeux lilas de Lili je me vois pâli
Sachant que la vie de Lulu je l’ai salie.
Quand la pluie de la nuit noie le décor
Avec Lulu mon sommeil s’enfuit encore.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site